Embrasser

Sonnenberg1.jpg
Sculpture en mosaïque de médias mixtes par Dianne Sonnenberg

La paix intérieure peut être une chose fragile et insaisissable. Dans cette œuvre d'art, la sculpture crée un support solide, un équilibre et une étreinte douce, protégeant le monde intérieur délicat représenté par le globe en verre au mercure (qui rappelle également l'étendue de l'univers). La conception et la forme en spirale reflètent la spirale dorée de la géométrie sacrée, ainsi que la dualité du yin et du yang.

L'écoulement et la direction de la mosaïque extérieure proviennent du granit du Bouclier canadien, la plus ancienne pierre connue en Amérique du Nord. Certaines de ces pièces ont plus de 2 milliards d'années. Le granit est considéré comme très dense et solide. Cependant, sous le marteau de l'artiste, il cède au toucher et devient assez malléable. Les petits morceaux individuels se cassent facilement, mais ensemble, ils sont solides. La base de pierre évolue vers le smalti de verre byzantin plus raffiné et les « stries » d'or 24 carats, culminant en un bleu cobalt magnifiquement riche et saturé. Des milliers de morceaux de matériaux coupés à la main sont assemblés un par un par l'artiste pour créer l'extérieur de cette pièce.

La lépidolite, une forme de mica, tapisse l'intérieur de la sculpture, reflétant la lumière de l'environnement, ainsi que la sphère intérieure. La couleur lilas apaisante de la pierre tapisse le noyau intérieur doux de la sculpture et améliore le sentiment de paix intérieure. Dans la tradition métaphysique, la lépidolite représente le calme, la joie et la sérénité.

Les scientifiques ont combiné les couleurs du spectre lumineux à travers les galaxies et ont calculé que la couleur de l'univers est turquoise. Ce concept m'a intrigué et j'aime représenter l'univers (à la fois intérieur et extérieur) de cette manière avec la belle sphère de verre illuminée, protégée par son étreinte en spirale douce.

Les paragraphes ci-dessus sont les Déclaration de l'artiste J'ai créé pour cette œuvre d'art. C'est ce que je présente au grand public. Il y a tellement plus dans l'histoire, car elle concerne qui je suis et de quoi parle mon histoire.

Je suis un adopté qui a récemment réuni ma famille biologique, c'est un aperçu très personnel de mon histoire.

C'est l'une des premières pièces de mon "Vérité et réconciliation" séries. Je suis Anishinaabe, de la Première Nation Rama en Ontario, Canada. Le gouvernement canadien a récemment publié le « Vérité et réconciliation » document, ainsi que des excuses formelles aux peuples des Premières Nations pour les torts et les atrocités commis au nom de « assimilation”.

Mon travail porte sur cela, alors que les gens des deux côtés apprennent et guérissent et recherchent une résolution et un équilibre "paix”. Il s'agit également de ma vérité et réconciliation personnelles alors que je trouve mon peuple – ma famille, ma communauté, ma culture et ma place au sein de celle-ci. C'est à propos de la joie et du chagrin et de toutes les émotions entre les deux comme je vois que JE FAIS appartiennent vraiment quelque part, et j'ai toujours. Le fait de m'être vu refuser cette connaissance et cette expérience en tant qu'enfant et pendant la majeure partie de ma vie d'adulte a été pour moi une véritable source de chagrin et de tristesse. J'aspire profondément à la paix intérieure que je représente avec le globe fragile au centre de mon art, et je l'espère également pour ma communauté. Tout est connecté. Au fur et à mesure que j'apprends à connaître ma famille, il y a beaucoup de hauts et de bas et de rebondissements. J'ai l'impression que l'étreinte est si proche, mais pas encore tout à fait là.

Je reste pleine d'espoir pour moi-même, ma famille, ma communauté et mon peuple. Garder espoir peut changer le monde.


2018 Diane Sonnenberg

 

 

Laisser une réponse

Affectation....
Français
%%footer%%