L'Inde m'a abandonné

par Kris Rao, adopté de l'Inde aux États-Unis, a récemment découvert son adoption en tant qu'adopté Late Discovery.

Je suis tombé sur un podcast indien appelé The Filter Koffee Podcast hébergé par Karthik Nagarajan. Il s'assoit avec un invité et, comme il le décrit, a une conversation. « Le genre qui vous rend plus riche. Le genre que seul le café peut faire ressortir.



Plus récemment, en janvier 2022, il s'est entretenu avec Poulomi Pavini Shukla, avocat à la Cour suprême, et a parlé des orphelins en Inde. Cet épisode particulier était intitulé Pourquoi les orphelins de l'Inde sont abandonnés deux fois?

Sans entrer dans trop de détails sur le podcast, voici quelques sujets clés qu'ils ont abordés :

  • Les différents dispositifs qui ont été mis en place pour les enfants nécessitant des soins.
    (Les programmes gouvernementaux en Inde sont lancés par le gouvernement pour assurer le bien-être social et économique de ses citoyens)
  • L'argent/budget consacré aux orphelins. Ce qui équivaut à moins de 1 roupie par jour et par enfant.
  • Le nombre estimé d'orphelins en Inde tel que rapporté par l'UNICEF.
  • Comment les orphelinats sont gérés et combien doivent être créés dans chaque district.
  • Qu'arrive-t-il aux enfants abandonnés et à leur vie d'orphelins ?
  • Les différences entre les orphelins de sexe féminin et masculin.

L'une des choses qui m'a frappé était le nombre estimé d'orphelins en Inde. Selon l'UNICEF, il y a 29,6 millions d'orphelins en Inde, soit environ 30 millions.

Et en tant qu'adopté, en tant que l'un de ces soi-disant orphelins sociaux, tout ce à quoi je pouvais penser en écoutant ce podcast était :

Pourquoi l'Inde a-t-elle 30 millions d'orphelins en premier lieu ?

Que fait mon pays qui crée ce problème ?

Que fait mon pays pour empêcher cela ?

Pour moi, il me semble que le plus gros problème n'est pas seulement que nous avons 30 millions d'orphelins qui ont besoin de soins, c'est que nous avons 60 millions de parents qui ont abandonné leurs enfants. Et ça se passe encore. Ces chiffres sont encore en croissance.

Où est cette conversation ?

Est-ce à cause de la religion, de la caste ? Quels autres facteurs sont en jeu ici?

Qu'en est-il de la justice reproductive ?

Je fais partie des millions d'orphelins sociaux à être sortis de l'Inde. Et cela m'amène à demander, est-ce parce que mon existence apporte la "honte" à ma famille la raison pour laquelle je suis orphelin ? Mon existence souille-t-elle le nom de famille ?

Ma conception était-elle si problématique aux yeux de la société et de la culture indiennes que ma mère s'est sentie obligée de m'abandonner ?

J'ai écrit une fois que la seule raison pour laquelle j'ai été adopté est que la société a en quelque sorte laissé tomber ma mère et l'a forcée à prendre une décision qu'elle n'aurait pas dû prendre en premier lieu.

Que faisons-nous pour changer cela ?

En écoutant le podcast, je comprends qu'aider les orphelins en Inde est vital et nécessite de l'attention. Ayant moi-même vécu en Inde pendant 11 ans et visité des orphelinats, oui, je comprends.

Je pense qu'il est important que chaque enfant soit pris en charge. Mais pourquoi cela inclut-il de les séparer de leurs familles ? Pourquoi un enfant devrait-il perdre tout lien légal avec ses premiers parents biologiques et sa famille (y compris les parents élargis) pour simplement être pris en charge ?

Et surtout, que faisons-nous pour les « orphelins sociaux » qui sont maintenant des adultes qui souhaitent connaître leurs véritables racines ? Accès à notre ascendance, histoire, etc.

Comment pouvons-nous supprimer cette stigmatisation et ce tabou dont j'entends sans cesse parler d'adoption en Inde ?

Comme l'indique le titre, Poulomi dit que les orphelins d'Inde sont orphelins deux fois. "Une fois en étant orphelins de leurs parents et une fois en étant orphelins de l'État ou orphelins de la loi."

Pour les adoptés internationaux comme moi, j'ai l'impression que l'Inde m'a abandonné une troisième fois lorsqu'elle m'a renvoyé pour être le problème d'un autre pays.

Les circonstances malheureuses et injustifiées qui ont fait de moi l'un des « orphelins sociaux » de l'Inde m'ont mis sur la voie de l'adoption.

Et en étant adopté, non seulement ça m'a enlevé mes choix mais ça m'a aussi enlevé mes chances de retrouver mes racines. 

Pour en savoir plus sur Kris, consultez leur dernier blog : Kris partage la colère de l'adopté

Suivez Kris sur :
Kris-404:RootsNotFound
Twitter @adoptedindian
Instagram @indianlatediscoveryadoptee

Laisser une réponse Annuler la réponse

Affectation....
Français
%%footer%%