elle s'appelait maité, su nombre era maité

branche d'amandier en fleurs en verre par vincent van gogh

On m'a dit
d'une soeur
je n'ai jamais rencontré
elle est morte à seize ans
dans un accident
elle s'appelait maité

j'ai rêvé d'elle
la nuit dernière
doux, doux
tout ce qu'il semble
une soeur pourrait être
elle était pour moi
à travers la nuit

j'ai ressenti le sentiment
il faut se sentir
quand ils ont un tel
comme elle
le sentiment de ne pas être seul
présence de fille parfumée
c'était un beau rêve

elle est restée avec moi aujourd'hui
à mes heures de veille
je l'ai sentie
à travers les deux mille pesetas de
super
j'ai pompé dans ma voiture

et quand je m'inquiétais pour l'argent
elle m'a rassuré
Tout va fonctionner
cher frère
elle a dit

je me suis arrêté au bord de la route
sur le chemin de la maison
et l'a choisie
une fleur sauvage
que je sais qu'elle va adorer
je vais le lui donner
ce soir

elle s'appelait maité, su nombre era maité
collection d'intérieur mi boréal
j. alonso el pocico, espagne
(c) j.alonso 2019

Poèmes de j.alonso ne peut être reproduit, copié ou distribué sans le consentement écrit de l'auteur.

 

Laisser une réponse Annuler la réponse

Affectation....
Français
%%footer%%